WHAT THE FLOK ?

Festival Faire & Penser du 29 septembre au 4 octobre 2014 à Marseille

Outils pour utilisateurs

Outils du site


ethiques_evolutives

Éthiques évolutives

Notes et autobiographie sur des questions qui me taraudent…. (Fenshu / Toons 2014 AC)

J'ai depuis tout petit un idéal de société. Cette société consiste dans le fait que les êtres humains seraient plus solidaires, plus égaux, plus conscients du monde qui les entoure et donc naturellement moins égoïstes et individualistes.

D'où vient cet idéal ?
Il me semble que cela m'a pris en CE1 à l'école primaire ; on s'est moqué de moi car j'étais “mal habillé”, j'ai fait alors un caprice à ma mère pour avoir des baskets de marque, que je me suis faites piquer trois jours après… Depuis lors, j'ai considéré que les marques et les signes extérieurs de richesse créaient des problèmes, et refusais d'en porter la plupart du temps.

Au même moment, vers 7/8ans je devais choisir entre aller au catéchisme ou faire du foot… j'ai choisi de faire du foot bien sûr car pour moi les religions cela n'amène que la guerre (et puis ça a l'air très embêtant les histoires qu'on te raconte au catéchisme)…

Pourtant quand j'analyse un peu mon idéal de société, je vois qu'il a beaucoup en commun avec les valeurs de base des principales religions…

Adolescence et rébellion

A 15ans j'écoute du trash métal, et je joue en groupe avec les copains du bled avec nos guitares électriques. Les noms des groupes et les paroles des chansons sont indéniablement contre tout…
Pour résumer :

Tout est pourri, l'homme est pourri, entretuez vous (car vous êtes bons qu'a cela, bande de nazes) et allez vous faire voir avec vos religions à la noix qui vous manipulent… et même quelques métaphores avec d'autres sujets (l'argent, la drogue, la politique)… pour toujours la même synthese : Tout est pourri !!

En effet à cette époque, tout est pourri : la frustration adolescente d'habiter chez ses parents et de ne pas être libre, ce lycée de province avec la plupart des professeurs qui ne sont là que pour la sécurité de l'emploi du poste, et pour moi une région un peu sordide : La Beauce, le grenier à blé de l'Europe : bref … des terres plates dévastées par de l'agriculture intensive qui a pousser d'ailleurs de nombreux petits agriculteurs à en finir (dans tout les sens du terme)

Age adulte, clairvoyance et contradictions

L'age adulte est par définition celui qui suit l'enfance et l'adolescence. Si l'on ommet des boucles temporelles (cf. Kurt Vonnegut - Abattoir 5 ) qui naturellement inspire nos rêves, je commence depuis quelques années à situé une espece de clairvoyance qui se dessine.

En effet, mon idéal de société que je définissait dans mon enfance, et les signes de rebellions qui ont suivis lors de mon adolescence m'ont situé un peu mieu dans ce monde et m'ont permis de développer mon “libre arbitre”, une pensée critique et politique.

Alors ou en est mon idéal de société ?

  • Egalité des revenus
  • Horizontalité : Proscrire les dominations et les compétitions
  • Gouvernance non interressée
  • Préservation de la planète

Égalité des revenus

Chaque êtres humains se vaut, car nous avons tous à peu prés la même taille de cerveau et d'estomac. Il me semble donc normal de demander des revenus égaux pour tous (avec des bonus pour ceux qui ont des personnes à charge ou handicap) et des patrimoines aussi équitables ( = remise en question de l'héritage ).

Le soucis, c'est que le revenu moyen est de : http://www.inegalites.fr/spip.php?article13
voir aussi : lien 1, lien 2.

  • environ 20k$ en France ( ou 30k$ en fonction du calcul)
  • environ 1k$ en Éthiopie
  • moyenne mondiale environ 10k€

Pour ma part, je suis depuis des années aux alentours de cette “moyenne mondiale”… Mais pour mes camarades français habitués à leurs voitures, frigidaires, canapés et télévisions cela parait plus dur de les convaincre de partager et je ne crois pas qu'on puisse niveler par le haut, ( pour moi c'est le discours des gens qui veulent pas faire d'efforts).De plus la situation écologique actuelle écarte pour moi la notion d'une croissance infinie qui créerait de la richesse. C'est bien dans un égalitarisme mature que je croit.

Questions annexes


Horizontalité : Proscrire les dominations et les compétitions

Il parait inhérent à l'homme un besoin d'evoluer et de dominer la nature, et de dominer son prochain. http://fr.wikipedia.org/wiki/Domination Pourtant la domination parait la plupart du temps néfaste au relations humaines adultes.

Pourquoi aujourd'hui on nous vante la compétivité comme une qualité ?

Par exemple : Qu'apporte fondamentalement la compétitivité entre les constructeurs de lave-linges ? On nous dit que cela apporte de l'innovation !!?
Cela voudrait dire qu'on considere les ingénieurs et autres travailleurs de ce secteur incapable d'etre stimuler que pour faire mieu que la marque d'à coté !!!

Ces comportements sont considérables comme immatures face à la tache industrielle et sa complexité environnementale. La compétitivité et les luttes de pouvoirs crée du chaos, qui profite à certains pour élaborer des stratégies de conquête économique qui n'ont rien à voir avec l'objectif de départ (ex : construire un lave-linge écologique qui dure longtemps.)

Ce chaos généré, cette compétition profite à l'instauration de hiérarchie, de ceux qui tireront l'épingle d'un jeu immature. (Optimisation fiscale, obsolescence programmée,…) Ces petits jeu donne même naissance à des rêgles plus ou moins absurdes comme le fameux Principe de Pareto qui influence toute la psychologie de l'économie mondiale.

Au niveau de chacun, nous pouvons aussi considérer que nous avons été formaté pour la compétition avec les nombreuses évaluation des l'école qui n'ont pour but que de classer les gens (autrement dit surévaluer certains et dévaluer d'autres). Néanmoins se pose la question de savoir comment repérer et aiguiller les personnes en difficultés dans certaines matières scolaires sans pour autant créer des esprits de compétition “chacun pour soi” dans l'école. A ce titre , il est nécessaire de promouvoir le travail participatif dès l'enfance, et de proscrire les épreuves individuelles stressantes.


Gouvernance non intéressée

La gestion d'une société, d'une communauté est un dilemme organisationnelle. La démocratie moderne démontre les problèmes des système électoraux, qui pousse les politiques à la démagogie pour séduire les potentiels électeurs et lobbies. Comment imaginer de meilleurs systèmes ?

  • L'autogestion donne des pistes intéressantes mais pose un problème d'échelle.
  • Le tirage au sort permettrait aussi d'éviter les rites de séduction démagogique des politique.

La gestion implique des objectifs à atteindre. Les objectifs à atteindre des sociétés modernes sont soi-disant décrit dans ce type de document : déclaration universelle des droits de l'homme Pourtant ce document n'est pas parfait, loin de là et certains de ses articles ne reflètent pas les intérêts de tous.

Exemple :Article 17

  1. Toute personne, aussi bien seule qu'en collectivité, a droit à la propriété.
  2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa propriété.

Cet article a probablement été un compromis proposé par le plus riche matériellement dans la rédaction… On pourrait s'amuser à le réécrire…

Exemple :Article 17

  1. Toute personne, aussi bien seule qu'en collectivité, a droit d'utiliser les objets autour de lui.
  2. Nul ne peut être arbitrairement privé de ce droit et la gestion de l'utilisation des objets doit être équitable.

… bien sur cela poserai de nombreux autres problèmes quant au respect des objets, leur maintenance etc, etc… nécéssitant d'autres articles qui serait malheureusement interprétables de nombreuses façons….

Pour conclure sur la gouvernance, je pense qu'il faut impérativement tester de nouveaux modèles démocratiques à différentes échelles, car la démocratie moderne est à bout de souffle, les partis politiques sont désavoués, les systèmes sont corrompus par les plus riches qui instaure progressivement une oligarchie qu'il faut démonter.


Préservation de la planète

Eco veut dire maison en grec ancien. L'écologie désigne donc la logique de gestion de cette maison. Cette gestion est un sujet stratégique à débattre pour faire évoluer les sociétés. En effet plusieurs d'approche écologiques sont possibles pour entrevoir des gestions qui favorise certains développement de cette maison.

Notre maison a aussi des limites à définir : l'habitat, un territoire, un pays, la planète, un système solaire, l'univers… A l'heure actuelle les industrie de confort qui produisent voitures, énergies, technologies crée ce qu'on appelle de la pollution (terme relatif en fonction que l'on soit un utilisateur de ces produits, ou non.

Par exemple il semble que les méduses et certaines algues unicellulaire adorent nos pollutions… Pour résumer on voit donc que les rejets du confort favorise les organismes les plus anciens, unicellulaires comme pour niveler une courbe moyenne du progrès : plus d'ordinateur = plus de méduses … curieux, non ?

Une bonne gestion permet normalement de pouvoir éviter les excès qui créerait des chocs néfastes pour ceux qui gèrent (les humains pour l'instant…). Pour autant ce sont des processus long, et les vies humaines et les intérêts personnels à court termes dictent des politique industrielles qui mettent en péril à long terme l'écosystème à différentes échelles.

A l'heure ou l'espérance de vie humaine s'accroit de 3 mois par an en moyenne… grâce aux avènements technologiques et médicaux du XXe siècle, mais en même temps commence à laisser entrevoir les effets secondaires des pollutions produites par ces mêmes avènements, il est important de penser à long terme, tout en essayant de ne pas être totalement dépendant des progrès qui peuvent s'avérer être nuisible plus tard.

Une voie vers plus de maturité

Je peut m'amuser a imaginer une modeste analogie entre mon histoire et l'Histoire. Mon enfance correspondrait aux siècles ou la religion promeut des valeurs tant bien que mal (pre-revolution industrielle), mon adolescence serait la révolution industrielle et le capitalisme qui permette un progrès très rapide, individualiste, égoiste et l'age adulte entrevoit un possible futur qui examinerai les pistes pour améliorer une éthique pour l'humanité.

Bien sur beaucoup de questions sont posés à travers ces valeurs, et leur faisabilité. Aussi l'évolution biologique de l'homme et de son contexte est au cœur de la question, entre les probables progrès médicaux, at autres avènements technologique dans le domaine de la santé qui laisse aussi des perspectives hasardeuses entre les mains de peu. http://resistancesemiotique.org/transhumanisme-dominant#.U95o0BG0PuM

Il faut en tout cas imaginer un monde meilleur à l'aube ou l'être humain risque de détruire sa planète et au même moment accède à une technologie capable de lui permettre une quasi-immortalité. Ce monde meilleur exige des valeurs si l'être humain souhaite s'émanciper des pulsions primitives de sélection naturelle qui aujourd'hui sont simplement remplacés par des rites de domination de plus en plus abstraits et injustes.

ethiques_evolutives.txt · Dernière modification: 2014/09/30 16:27 par wtfuser