CamBam

Description

CamBam est un logiciel permettant de créer des fichiers d'usinage Gcode depuis un fichier CAO en .STL ou DAO en .DXF ou depuis son éditeur de dessin intégré. Ce logiciel est utilisé par des amateurs et des professionnels pour fraiser une grande variété de matériaux avec une CNC (Computer Numerical Control) ou Fraiseuse numérique. Cambam permet de programmer différente action d'usinage: percer, graver, contourner, vider une poche, etc

Au LFO nous disposons d'une Fraiseuse numérique 3040.

Actuellement CamBam supporte les fonctions suivantes:

  • Lecture et écriture de fichiers .DXF 2D
  • Importation des fichiers Gerber.
  • Profilage en 2.5D avec génération automatique des attaches.
  • Usinage de poches en 2.5D avec détection automatique des îlots.
  • Perçage (Normal, cycle de perçage, en spirale, script perso.)
  • Gravure.
  • Gestion des polices “true type” (TTF) et extraction de contours.
  • Conversion d'une image bitmap en relief 2.5D
  • Importation de géométries 3D depuis les formats de fichiers STL,3DS et RAW
  • Surfaçage 3D
  • Tournage.
  • Extension des possibilités via des scripts et “plugins” perso.

Utilisation

Principe général

  1. Penser à l'outil avant de réaliser votre dessin
  2. On dessine sur un logiciel CAO (QCad, Freecad, Blender…) puis exporter en .stl ou un logiciel 2D vectoriel (Inkscape, Illustrator…) pour exporter en .dxf.
  3. Avant d'ouvrir CamBam vérifier que vos dessins soit assemblé sur même calque par type d'opération d'usinage
  4. Ouvrir CamBam
  5. Appuyer sur le bouton dossier et charger votre modele .stl ou .dxf
  6. Mettre vos unités en Millimètres
  7. Choisir les opérations d'usinage (percer, graver, contour, poche, profilage 3D)
  8. Régler les paramètres d'usinage selon le type d'outil et de matériaux
  9. Générer le parcours d'outil pour vérifier les opérations
  10. Exporter votre Gcode pour Mach3
  11. Placer et fixer votre matière sur le plateau de la CNC
  12. On charge ce G-code dans Mach3 (ou EMC2) : on défini l'origine et vérifie les dimensions et on lance le fraisage.
Logiciel de dessin Generateur de GCODE Lecteur de GCODE
2d:(.dxf) Inkscape, Illustrator, freecad… 3d:(.stl) Blender, OpenScad etc… CamBam, Linux Cnc Mach3, EMC2

L'Interface utilisateur

  1. Menu principal : Menu principal de l'application.
  2. Arborescence du projet : Permet de visualiser l'ensemble des calques, des entités de dessin et des opérations d'usinage du projet en cours.
  3. Onglet système : Permet d'accéder aux bibliothèques d'outils, de styles et aux paramétrages machine et généraux du programme
  4. Barre d'outils : Raccourcis pour les fonctions les plus souvent utilisées et les réglages.
  5. Fenêtre de propriété des objets : Affiche les propriétés des objets sélectionnés dans la fenêtre de dessin ou dans l'arborescence du projet.
  6. Fenêtre principale de dessin : Vue 3D du dessin en cours et des parcours d'outil.
  7. Fenêtre de messages : Les erreurs, avertissements et informations sont affichés ici
  8. Menu contextuel : Accès aux fonctions les plus utilisées applicables aux objets sélectionnés

Exemple simple

Cet exemple de projet est une démonstration du processus général partant de l'importation d'un dessin jusqu'à la création du Gcode.

Utilisation découpe / fraisage

  1. DESSIN .dxf
    1. Dans Illustrator : vérifier unité en millimètres, l'origine (0,0) du dessin se trouve en haut à gauche, penser à vectoriser le texte, penser à adapter le trait à l'outil (épaisseur de trait Stroke 3mm, Align Stroke : outside), exporter en .dxf

  1. CAMBAM
    1. Mettre les unités en millimètres
    2. Importer le fichier .dxf

  1. Clavier : Sélection Ctl+M = déplacer les objets, Atl+clic gauche pour voir en 3D
  2. Sélectionner les formes avec souris. Possibilité de joindre les lignes pour ne faire qu'un parcours (Ctl-j)
  3. Placer le dessin si besoin : Atl+clic gauche pour faire bouger le dessin, molette pour la caméra, cliquer sur “Affichage réinit”
  4. Sélectionner l'outil “contour” bouton rouge en haut

  1. Dans les options (panneau à gauche), spécifier : target depth et depth increment (ce qui donne le nombre de passages), le tool diameter (des fois on met 2.95 au lieu de 3mm)

  1. Générer le parcours d'outils (clic droit sur “contour” dans la barre de gauche.) Alt+clic pour voir
  2. Produire le G-code (clic droit sur “part” ou “contour” dans la barre de gauche.)

Assemblage par tenon : L'option dégagement des angles (Corner Overcut)

Les angles intérieurs, que le rayon de l'outil ne permet généralement pas d'atteindre, peuvent causer des problèmes s'ils définissent une forme à l'intérieur de laquelle une autre forme doit être insérée, comme avec un assemblage à onglets ou de la marqueterie.

L'option dégagement des angles (Corner Overcut)

Profilage 3d

On peut faire des bas relief grâce au profilage 3d…
c'est une opération qui peut être très longue si on ne fait pas les bons réglages…

Quelques trucs important à régler en plus de d'habitude:

  • Recouvrement : 0-1 si l'outil repasse sur son tracé 0 ou pas du tout 1 (par défaut 0.4)
  • Mode de profilage horizontal ou vertical : l'outil va faire des lignes en suivant la hauteur du fichier 3d en fonction de la résolution indiqué
  • Résolution : le calcul de la hauteur 3d (par défaut 0.1mm) on peut augmenter pour plus de detail (mais plus de temps de calcul…)
  • Ebauche ou finition : le mode finition va direct a l'épaisseur à la pièce (ce qui est bien pour gagner du temps dans la mousse) , le mode ébauche prend lui en compte les épaisseurs de passe spécifiées donc utile pour dégrossir dans du bois avant une finition…
  • Mode de profilage 3d ligne de niveau : l'incrément de passe définie la hauteur de chaque niveau…
  • Limites : Dans méthode , Soit cela trace le contour de la piece 3d, soit une boite autour, soit une forme à sélectionner…

Conseil pour profilage 3d :

  1. faire une premier passage en mode ébauche avec un recouvrement reglé à 0.9 et un incrément de passe en fonction de la matiere (10mm pour de la mousse ou matiere assez, 1mm pour du bois) éventuellement avec une mèche assez grosse
  2. faire un second passage en mode finition, avec un recouvrement à 0.4, une résolution à 0.05mm…

Dans de la mousse vous pouvez passez directement a la seconde étape, si la profondeur finale n'est pas trop importante !