Ghost electric gears

L’installation Ghost electric gears présente des appareils électroménager soumis a des impulsions électriques, les allumant pour créer des séquences musicale. Tels des automates, ventilateurs, robot mixeur, lampes et autres appareils donnant naissance à un ballet électroménager à la gloire de la consommation. L’installation interroge l’utilité de ces objets du quotidien et énergivore qui souvent sont inutilisés, et dont l’utilitarisme souverain est ainsi détrôné par une création artistique et musicale.

Possibilité de diffusion :

  • Installation interactive en exposition
  • Performance live (environ 20/30 minutes )
  • Atelier pédagogique autour de l’oeuvre et techniques (Arduino, domotique, puredata, dmx, interactivité…)

Page wiki du projet.

Expositions, concerts et évenements principaux
  • Festival Gamerz (Aix en provence) – 2010
  • Fêtes des 01 – Labomédia (Orléans) / avec Chimeres Orchestra (beta) – 2011
  • La Valette festival – 2012 (en concert avec Hrloxx)
  • L’embobinneuse (Marseille) – 2012 (en concert avec Hrloxx)
  • Plateforme C – SummerLab – Ping (Nantes) – 2013 (en concert avec Hrloxx)
  • Collège Henri Matisse – St Maximin – 2015 (résidence atelier et performance avec Apacitron et Stéphane Cousot (vidéo))
  • Printemps de Bourges – 2017

Résidence Ghost à St-Maximin
Pédagogie domotique

Lire la suite

Résidence Ghost à St-Maximin

La compagnie L’imparfait de Thierry Giannarelli, nous invite pour une résidence en mars 2015 au collège de St-maximin dans le Var.
C’est l’occasion de travailler à une configuration videomapping pour éclairer les appareils ainsi que de jouer avec les vidéos de Stephane Cousot (Locus Sonus).

Pédagogie

Des ateliers pédagogiques ont lieu pour expliquer au collégiens l’intention artistique et le dispositif technique de l’installation.

Ressources en ligne : http://reso-nance.org/wiki/projets/ghost-electric-gears/accueil

Lire la suite

Javiera au LFO

L’artiste et chercheuse Javiera Tejerina-Risso, en collaboration avec Patrice LeGal, s’intéresse aux systèmes autorégulateurs que constituent les océans et la terre. L’installation « To Record Water During Days » permet de faire l’expérience des flux qui les traversent, en soulignant les rythmes et les changements, les énergies et les intensités.

Javiera a effectué une résidence du 9 au 20 mars 2015 au Fablab LFO. Page du projet sur le Wiki.

 

 

Lire la suite